Image default
Maison

L’eau filtrée est-t-elle meilleure que l’eau en bouteille?

Dans un monde où la qualité de l’eau potable est une préoccupation croissante, de nombreux foyers et établissements cherchent des alternatives aux bouteilles en plastique. Parmi les solutions qui gagnent en popularité, on trouve les systèmes de filtration de l’eau, y compris la microfiltration et la nanofiltration. Quels sont les avantages de ces méthodes par rapport à l’eau en bouteille et comment fonctionnent-elles exactement ? Nous allons explorer ces questions en nous basant sur les connaissances de professionnels du domaine.

L’eau filtrée : bien plus qu’une simple tendance

L’eau filtrée ne se limite pas à un phénomène de mode ; il s’agit d’une réponse à des problématiques environnementales et de santé publique. Selon l’experte Christelle Wisniewski, une eau dite filtrée est passée à travers une membrane poreuse capable de retenir divers composés, des bactéries aux virus, en passant par certains pesticides. Ce processus diffère de l’utilisation du charbon actif, qui absorbe mais ne filtre pas les micropolluants.

Microfiltration : une première barrière contre les impuretés

La microfiltration est l’un des types de filtration les moins fins, avec des pores de membrane variant entre 0,1 et 1 micron. Elle est capable d’arrêter les matières en suspension telles que le sable ou les bactéries. Toutefois, les experts tels que Yves Lévi affirment que, dans des pays comme la France, l’eau du robinet subit déjà un traitement similaire en station de potabilisation, rendant les dispositifs de microfiltration domestiques superflus pour la santé.

L’ultrafiltration et l’osmose inverse : quel intérêt à la maison ?

L’ultrafiltration raffine le processus en retenant les micro-organismes, mais pas les polluants chimiques ni les pesticides. Quant à l’osmose inverse, elle supprime tous les sels et est utilisée notamment pour dessaler l’eau de mer. Néanmoins, Yves Lévi met en garde contre l’utilisation domestique de l’osmose inverse car l’eau ainsi obtenue doit être reminéralisée pour être potable. Boire de l’eau ultrapure sur le long terme pourrait être préjudiciable pour la santé à cause de l’absence de sels minéraux.

Découvrez aussi :  4 astuces révolutionnaires pour éliminer les odeurs de litières chez vous

La nanofiltration : une solution contre le calcaire, mais à quel prix ?

Avec des pores d’environ un nanomètre, la nanofiltration peut retenir une partie des pesticides et réduire la dureté de l’eau. Cependant, ce système, onéreux et complexe à installer, n’est pas recommandé pour un usage général à domicile. Les experts soulignent que ce type de filtrage ne présente pas d’avantages significatifs pour la santé et peut même s’avérer contraignant pour l’entretien du réseau de distribution d’eau domestique.

Bien qu’il existe des avantages environnementaux évidents à choisir l’eau filtrée sur l’eau en bouteille, les consommateurs doivent être informés des différentes options de filtrage et de leur pertinence selon la qualité de l’eau locale et les besoins spécifiques. Les systèmes de filtration de l’eau à domicile peuvent offrir une alternative durable et peut-être plus saine à l’eau en bouteille, mais il est essentiel d’évaluer ces solutions avec discernement et prudence.

Pour aller plus loin, des études continuent d’évaluer les impacts des nanoplastiques et autres contaminants sur la qualité de notre eau, tout en explorant de nouvelles méthodes de traitement. La filtration de l’eau est un sujet vaste et important, méritant attention et débat continu.

Laissez un commentaire

Postes similaires

Le compost : comment tirer parti efficacement de cette mine d’or

David

Comment procéder au recyclage des appareils électroménagers ?

David

Facilitez votre prochain déménagement en suivant ces conseils

David