Image default
Santé

Dans certains cas, refouler ses émotions négatives serait bon pour la santé mentale, selon une étude

Vous avez probablement déjà entendu l’expression “laisser ses émotions sortir”. En effet, la plupart des professionnels de la santé mentale encouragent l’expression des émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Mais une étude publiée par l’Université de Cambridge suggère que dans certains cas, refouler ses émotions négatives pourrait en fait être bénéfique pour la santé mentale. Voyons ensemble pourquoi et comment.

Quand le refoulement des émotions négatives est-il bénéfique ?

Avant de plonger plus profondément dans ces résultats surprenants, il est essentiel de comprendre ce qu’est le refoulement. Cette technique n’est pas synonyme d’évitement ou de négation de ses émotions, mais plutôt de contrôle émotionnel. Il s’agit de choisir consciemment de ne pas exprimer ou de ne pas agir sur ses émotions négatives immédiates.

Selon l’étude publiée dans le Journal of Mental Health, le refoulement peut parfois être bénéfique, notamment lorsqu’il s’agit de pensées effrayantes ou anxieuses. Ainsi, plutôt que de se laisser submerger par l’anxiété ou la peur, le refoulement permettrait de prendre du recul et de gérer plus efficacement ces émotions.

Les chercheurs ont mené leur étude sur un échantillon de jeunes adultes, une population particulièrement à risque en matière de santé mentale. Les résultats ont révélé que les participants qui ont réussi à refouler leurs pensées négatives étaient moins susceptibles de souffrir de dépression ou d’anxiété.

Les dangers de refouler constamment ses émotions

Bien que refouler ses émotions puisse parfois être bénéfique, il ne faut pas oublier que cette stratégie peut également avoir des conséquences négatives sur la santé mentale. Le refoulement constant des émotions peut mener à un état de stress post-traumatique, à une dépression ou à des troubles du sommeil.

Découvrez aussi :  Les aliments à absolument consommer pour maintenir le bon fonctionnement et la santé de votre pancréas

De plus, une autre étude publiée dans le Journal of Abnormal Psychology a révélé un lien entre le refoulement émotionnel et l’accumulation de graisse abdominale, un facteur de risque majeur pour de nombreuses maladies physiques.

Il est donc important d’équilibrer le refoulement et l’expression des émotions, en les adaptant à chaque situation. Comme le dit si bien Céline Dion : “Il faut laisser le temps faire et peut-être que le temps m’oubliera”.

L’importance de l’aide professionnelle en santé mentale

N’oubliez pas que si vous vous sentez souvent anxieux, déprimé ou simplement submergé par vos émotions négatives, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé mentale. Un psychologue, un conseiller ou un médecin peut vous fournir les outils et les techniques nécessaires pour gérer efficacement vos émotions et pour maintenir une bonne santé mentale.

De plus, ils peuvent également vous aider à déterminer si le refoulement est une stratégie adaptée pour vous, ou si d’autres techniques telles que la méditation, la thérapie cognitivo-comportementale ou l’exercice physique seraient plus efficaces.

L’importance de l’équilibre émotionnel

En définitive, cette étude nous rappelle combien il est essentiel de maintenir un équilibre émotionnel dans notre vie. Tantôt, il faudra laisser libre cours à nos émotions, tantôt il faudra les refouler. Chaque situation est unique et nécessite une réponse appropriée.

Laissez un commentaire

Postes similaires

Les conséquences désastreuses du manque de sommeil sur l’organisme

David

Voici pourquoi vous ne devriez plus jamais utiliser de vaseline

David

Qu’est-ce que la sensation de jamais-vu, contraire à celle du déjà-vu ?

David