Image default
Bien-être

Est-il obligatoire de se faire retirer les dents de sagesse ?

Dans le domaine dentaire, une question récurrente se pose concernant l’utilité des dents de sagesse et leur éventuelle extraction. Ces troisièmes molaires, souvent sujettes à controverse, peuvent causer divers problèmes, mais ont également leur rôle à jouer.

Les dents de sagesse et leur apparition

Les dents de sagesse, qui sont au nombre de quatre, surgissent généralement entre 18 et 24 ans. Elles sont les dernières à rejoindre l’alignement dentaire, après les molaires qui apparaissent vers 6 et 12 ans. Bien que leur éruption puisse se faire sans encombre, certains individus ressentent de l’inconfort ou même de la douleur durant ce processus. Selon le Pr Jacques-Henri Torrès, le développement des dents n’est pas toujours synchronisé avec la croissance de la mâchoire, ce qui peut entraîner des complications.

Le mythe de l’extraction préventive

L’idée selon laquelle les dents de sagesse exercent une pression sur l’ensemble des dents et nécessitent une extraction préventive pour éviter le chevauchement est un mythe. Le Professeur Torrès clarifie que l’alignement des dents est plutôt lié à un équilibre musculaire, et non à la présence des dents de sagesse. Par conséquent, leur ablation pour des raisons esthétiques n’est généralement pas justifiée.

L’extraction des dents de sagesse : quand et comment

Le moment idéal pour retirer les dents de sagesse est lorsqu’elles commencent à faire leur apparition, entre 17 et 20 ans. À cet âge, leur extraction est plus aisée et comporte moins de risques. La procédure d’extraction peut différer en fonction de l’état de la dent : une dent incluse nécessitera une intervention plus complexe qu’une dent ayant érupté normalement. La méthode d’anesthésie, qu’elle soit locale ou générale, est choisie en fonction des préférences du patient et des habitudes du praticien.

Découvrez aussi :  La marche serait-elle la solution pour réduire les risques de développer certaines maladies graves ?

Après l’opération : douleur et gonflement

Il est fréquent de ressentir de la douleur après l’opération, qui peut être gérée avec des médicaments antalgiques tels que le paracétamol. La joue peut également gonfler, surtout si la muqueuse autour de la dent a été détachée. Pour réduire l’inflammation et le risque de gonflement, des anti-inflammatoires sont parfois prescrits avant l’intervention.

Conséquences possibles de l’extraction

Bien que les dents de sagesse puissent être retirées, elles ont une fonction potentielle dans la structure dentaire. Le Pr Torrès mentionne leur utilité en tant que piliers pour un bridge ou leur capacité à être transplantées. Ces aspects doivent être pris en compte lors de la prise de décision sur leur extraction.

En somme, les dents de sagesse ne sont pas systématiquement problématiques. Leur extraction doit être mûrement réfléchie en collaboration avec un professionnel de la santé bucco-dentaire, qui saura conseiller le patient en fonction de son cas spécifique.

1 commentaire

Pivoine 14 juin 2024 at 17h17

Du moment qu’elles poussent correctement, pourquoi les extraire ???

Répondre

Laissez un commentaire

Postes similaires

Allergies au pollen : la cure de miel qui change la vie

David

Le magnésium est-il vraiment efficace pour augmenter la qualité du sommeil ?

David

Quelques étirements incroyables pour soulager vos douleurs au nerf sciatique

David