Image default
Santé

La liste des principaux médicaments à éviter après 60 ans

Lorsque l’on atteint un certain âge, il devient primordial de porter une attention toute particulière à notre santé, et notamment à notre consommation de médicaments. C’est d’autant plus vrai après 60 ans, où notre corps ne réagit plus de la même manière aux traitements. Aujourd’hui, je vais vous parler de quelques catégories de médicaments à utiliser avec prudence quand on dépasse cette tranche d’âge.

L’utilisation avisée des anti-inflammatoires après 60 ans

Avec l’âge, l’attrait pour les anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme l’ibuprofène, s’intensifie en raison des douleurs chroniques plus fréquentes. Or, ces substances actives, bien que disponibles sans ordonnance, sont liées à un risque élevé de troubles digestifs, d’ulcères et d’hémorragies digestives. Ils peuvent aussi influencer négativement la tension artérielle. D’où l’importance de favoriser, si possible, des analgésiques présentant moins d’effets secondaires, comme le paracétamol, tout en respectant scrupuleusement la posologie recommandée.

Antihypertenseurs et hypotension orthostatique : un duo risqué

Les médicaments contre l’hypertension doivent être surveillés de près car ils peuvent provoquer une hypotension orthostatique, surtout chez les aînés. Cette baisse importante de la tension lors du passage à la position debout peut engendrer des déséquilibres, des vertiges et, par conséquent, des chutes aux conséquences potentiellement graves. D’où l’importance d’une surveillance médicale appropriée.

Les anticoagulants : peser le pour et le contre

Les anticoagulants, souvent prescrits pour éviter la formation de caillots, présentent en parallèle un risque accru d’hémorragie. C’est pourquoi, dès l’âge de 65 ans, une réflexion approfondie sur le rapport bénéfice/risque de ces médicaments est indispensable pour ajuster ou modifier le traitement.

Découvrez aussi :  Alerte santé : cette marque de farine bio contaminée par une plante hallucinogène

Diurétiques : surveillez votre potassium

Les médicaments diurétiques, couramment utilisés pour le traitement de l’hypertension artérielle chez les personnes âgées, peuvent conduire à une perte dangereuse de potassium. Heureusement, certains médicaments présentent moins de risques et des examens réguliers peuvent permettre de surveiller les niveaux de potassium dans le sang.

Les médicaments pour le sommeil à double tranchant

Face aux troubles du sommeil, il peut être tentant de se tourner vers des hypnotiques. Cependant, les effets secondaires comme la confusion, l’altération des facultés cognitives et un risque accru de chutes requièrent une utilisation modérée et de courte durée de ces médicaments. Lorsque les problèmes de sommeil persistent, envisager des solutions alternatives s’avère judicieux.

Dans l’ensemble, une approche prudente et consultative en matière de médication est essentielle pour les seniors. Gardez à l’esprit l’importance de l’avis médical et de la surveillance régulière des traitements pour assurer une bonne gestion de la santé à cette étape de la vie. Enfin, penser à des méthodes organisationnelles comme l’utilisation d’un pilulier peut s’avérer extrêmement utile pour gérer efficacement la prise de médicaments au quotidien.

Laissez un commentaire

Postes similaires

Quelques recettes bénéfiques pour la santé des os

David

Découvrez les vertus incroyables des lentilles sur votre santé

David

4 compléments alimentaires qu’il faut obligatoirement consommer à partir de 40 ans

David