Image default
Bien-être

Routine sportive : intensité ou plutôt fréquence ?

Bien que le rythme effréné du quotidien puisse parfois nous contraindre à réduire le temps dédié à notre bien-être physique, une récente étude australienne vient apporter une bouffée d’oxygène aux fervents adeptes du sport en fin de semaine. Faisons un zoom sur cette recherche encourageante qui pourrait bien révolutionner notre vision de l’activité sportive et ses bienfaits sur notre santé.

Activité sportive : qualité vs quantité

Selon les chercheurs de l’université de Sydney, il semblerait que se consacrer à une activité physique intense durant le week-end aurait autant d’impact bénéfique sur la santé que de l’exercer plus fréquemment, mais moins intensément, tout au long de la semaine. Leur étude publiée dans JAMA Internal Medicine se base sur l’analyse des habitudes sportives et des données médicales de 63 591 adultes.

Le week-end sportif, un allié de taille pour la santé

Les résultats de cette recherche sont particulièrement révélateurs : que l’on se dépense en une session intense pendant le week-end ou à travers plusieurs séances étalées sur la semaine, les bienfaits semblent être similaires. En effet, les participants engagés dans les deux modes d’exercice ont montré une réduction significative de 41 % du risque de maladies cardiovasculaires.

Réduction des risques de cancer : le sport un rempart efficace

En complément à la prévention des maladies du cœur, l’étude révèle aussi que le sport régulier pourrait diminuer le risque de cancer. Les données indiquent que les exercices réguliers et les sessions concentrées du week-end réduisent respectivement le risque de cancer de 21 % et 18 %, comparé à ceux qui sont moins actifs physiquement.

Découvrez aussi :  4 remèdes naturels surprenants pour mettre fin à vos palpitations

L’impact d’une routine d’exercices physiques

De manière plus globale, cette recherche met en lumière le rôle crucial d’un mode de vie actif par rapport à une vie sédentaire. L’OMS souligne l’importance d’incorporer 150 minutes d’activité modérée ou 75 minutes d’effort intense dans notre routine hebdomadaire pour profiter de ces effets protecteurs.

La recommandation de l’OMS pour une santé optimale

Il est primordial de noter que ces découvertes viennent appuyer les précédentes recommandations de l’Organisation mondiale de la santé. La clé réside dans la constance et l’intensité des sessions d’entraînement pour favoriser une santé de fer.

En conclusion, cette étude réaffirme que l’important n’est pas toujours la fréquence des activités sportives, mais plutôt la régularité et l’intensité avec laquelle elles sont pratiquées. Elle offre une alternative rassurante pour ceux qui peinent à intégrer le sport dans leur emploi du temps chargé, nous rappelant que chaque minute consacrée à notre santé compte, et que même concentrées sur deux jours, nos efforts peuvent avoir d’immenses répercussions positives sur notre longévité et notre bien-être.”

Laissez un commentaire

Postes similaires

Remise en forme: les astuces pour lutter contre la sédentarité

David

L’huile essentielle de citron, un remède efficace pour soigner vos maux de ventre

David

Jamais rassasié ? Découvrez pourquoi et stoppez la faim

David