Image default
Le saviez vous ?

Découvrez pourquoi vos oreilles se bouchent en altitudes et quelles sont les techniques pour soulager cette sensation

L’expérience de vol peut parfois être compromise par des petites gênes, comme l’oreille bouchée, qui peut s’avérer particulièrement désagréable. Heureusement, il existe des techniques efficaces pour éviter ou soulager cette sensation afin que votre voyage se déroule dans les meilleures conditions possibles. Voyons ensemble quelques astuces basées sur différentes sources et expertises.

Pourquoi l’oreille se bouche en altitude

En altitude, notamment lors d’un vol, la pression de l’air dans la cabine change et peut provoquer un barotraumatisme, c’est-à-dire un blocage de la trompe d’Eustache. Cette sensation d’oreille bouchée, voire douloureuse, est due à l’impossibilité pour la pression de l’air dans le conduit auditif de s’équilibrer avec celle de l’environnement.

Prévenir les oreilles bouchées

Pour anticiper le désagrément des oreilles bouchées, il est recommandé d’adopter certains comportements pendant le vol, principalement lors du décollage ou de l’atterrissage, périodes durant lesquelles les changements de pression sont les plus importants :

– Mâcher un chewing-gum ou sucer un bonbon peut stimuler la déglutition et la mastication, facilitant ainsi l’égalisation de la pression.
– Boire de l’eau régulièrement aide à l’hydratation des muqueuses et favorise également la déglutition.
– L’usage de bouchons d’oreilles spécialement conçus pour les voyages en avion peut réduire les variations de pression et aider à la stabilisation de la pression de l’air dans les oreilles.

Techniques de soulagement immédiat

En cas d’oreille bouchée durant le vol, quelques gestes simples peuvent être adoptés :

– Exercer une respiration profonde ou pratiquer des techniques de respiration adaptées peut équilibrer la pression de l’air.
– Bailler ou simuler un bâillement peut instantanément aider à dégager la trompe d’Eustache et à soulager l’oreille.

Découvrez aussi :  Protéines en poudre : bonne ou mauvaise idée ?

Conseils spécifiques pour les enfants

Les enfants, en particulier les plus jeunes, peuvent être plus sensibles aux changements de pression. Pour eux, on peut :

– Encourager la déglutition en leur offrant régulièrement de l’eau ou en les faisant boire depuis une bouteille avec une paille.
– Si l’enfant est encore au stade de la tétine, s’assurer qu’il l’ait pendant les moments cruciaux du vol.

Que faire en cas de persistante après le vol

Si les sensations d’oreille bouchée persistent après le vol, il peut être nécessaire de consulter un professionnel de santé. Parfois, l’utilisation de sprays nasaux décongestionnants avant et pendant le vol est conseillée pour les personnes sujettes aux problèmes d’oreille, mais toujours sous avis médical.

Il est important de noter que pour les personnes souffrant d’otite, de troubles sévères de l’oreille ou d’acouphènes, il est essentiel de consulter un médecin avant de prendre l’avion car le vol pourrait exacerber ces conditions.

Enfin, il faut toujours garder en tête que chaque personne réagit différemment aux variations de pression en altitude, et qu’aucune technique n’est infaillible.

Laissez un commentaire

Postes similaires

Banque : savez-vous quelle est la somme maximum que l’on peut déposer en liquide sans justificatif ?

David

Quelques astuces de grand mère pour une maison impeccable

David

Les pires mythes sur les premiers secours : ne commettez plus d’erreurs

David