Image default
Le saviez vous ?

La consommation de ces additifs alimentaires augmentele risque de cancer

Les additifs alimentaires, largement présents dans les produits industriels, sont depuis longtemps la cible de nombreuses études scientifiques. Récemment, des chercheurs français ont mis en lumière une corrélation inquiétante entre la consommation de certains émulsifiants et l’augmentation des risques de cancers. Analysant minutieusement les apports en additifs des participants de l’étude NutriNet-Santé et leurs conséquences sur la santé, ces nouvelles découvertes invitent à la prudence et à une réévaluation de nos habitudes alimentaires.

Une association préoccupante avec certains cancers

Les données collectées auprès de 92 000 adultes ont été scrutées pour déchiffrer les relations potentielles entre la consommation d’émulsifiants et l’incidence du cancer. En prenant en compte divers facteurs de risque, les scientifiques ont identifié un lien entre des apports accrus en émulsifiants comme les monoglycérides et diglycérides d’acides gras, et une hausse significative des risques de cancers en général. Plus spécifiquement, un risque accru de 24 % pour le cancer du sein et 46 % pour le cancer de la prostate a été observé chez les consommateurs les plus exposés à ces additifs.

Des additifs omniprésents dans notre régime alimentaire

Les émulsifiants, de part leur capacité à améliorer la texture des produits tout en conservant leur stabilité, se retrouvent dans une vaste gamme d’aliments, allant des glaces aux pains industriels. Cette omniprésence les rend quasiment inévitables dans l’alimentation quotidienne, augmentant par là même la probabilité d’une consommation excédentaire par rapport aux seuils identifiés comme risqués (le consommateur moyen en France pourrait ingérer jusqu’à 4 kg d’additifs alimentaires par an.)

Les autres impacts potentiels sur la santé

Outre les risques de cancer, les additifs émulsifiants sont soupçonnés d’engendrer des perturbations au niveau du microbiote intestinal, produisant ainsi une inflammation accrue. Ces troubles pourraient être en lien avec une variété de maladies, incluant les troubles cardiovasculaires et le diabète de type 2. Des recherches supplémentaires sont actuellement en cours pour explorer ces associations et fournir des preuves plus tangibles à ce sujet.

Découvrez aussi :  Dites adieu aux douleurs articulaires grâce à ces 5 épices

Comment minimiser les risques?

Defaire face à cette problématique, des mesures peuvent être adoptées par chacun pour réduire l’exposition aux additifs. Cela implique une réduction de la consommation d’aliments ultra-transformés en faveur d’ingrédients bruts et de la préparation de repas faits maison. La vigilance s’impose également lors de l’achat de produits industriels : il est crucial de lire attentivement les étiquettes et de choisir des produits avec un faible nombre d’additifs listés.

Ces révélations sur la corrélation entre additifs alimentaires et risques de cancers sonnent l’alarme sur notre modèle alimentaire actuel et suggèrent un besoin impérieux de réforme, tant au niveau de la législation qu’au sein de nos habitudes alimentaires personnelles.

Laissez un commentaire

Postes similaires

Votre corps vous parle en permanence, savez-vous l’écouter ?

David

Permis de conduire : les risques financiers auxquels vous vous exposez en accusant autrui pour conserver vos points

David

4 activités qui augmenteraient le niveau de bonheur dans votre vie

David