Image default
Bien-être

Mauvaise haleine : découvrez les causes et les traitements de ce phénomène

Un inconvénient souvent tabou et pourtant fréquent, la mauvaise haleine, ou halitose, touche une proportion importante de la population de manière occasionnelle ou régulière.

Origines de la mauvaise haleine

L’halitose est principalement occasionnée par des bactéries présentes dans la bouche, qui se nourrissent de protéines alimentaires et libèrent des composés sulfurés malodorants. Ces bactéries se logent notamment dans les villosités de la langue, qui en devient souvent la principale responsable de l’odeur désagréable.

Facteurs bucco-dentaires

Une grande part des cas de mauvaise haleine est d’origine bucco-dentaire, à hauteur de plus de 70 %. Les responsables peuvent être une hygiène buccale insuffisante, des caries, des abcès, des restes alimentaires coincés ou encore une fissure sur la langue. Une visite régulière chez un dentiste peut aider à diagnostiquer et traiter ces problèmes.

Alimentation et autres facteurs

Certains aliments tels que l’ail et l’oignon contribuent également à l’halitose de par leur forte odeur qui persiste dans la bouche. La déshydratation, qui engendre une sécheresse buccale, peut aussi être un facteur, tout comme l’existence de certaines pathologies, telles que l’infection ORL ou les maladies chroniques du système digestif.

Signes et prévention de l’halitose

Les symptômes distinctifs de la mauvaise haleine sont une odeur désagréable émanant de la bouche ou du nez, associée à un goût persistant. Pour prévenir le problème, il est conseillé de maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire, de limiter la consommation d’aliments odorants, de s’hydrater suffisamment et d’éviter le tabac et l’alcool.

Stratégies de traitement

Outre l’adoption d’habitudes de vie saines, des bains de bouche sans alcool ou des gommes à mâcher sans sucre peuvent temporairement masquer l’odeur. Cependant, il est primordial de traiter la cause sous-jacente qui peut être identifiée lors d’un examen bucco-dentaire réalisé par un spécialiste.

Découvrez aussi :  Acupuncture : découvrez les facettes de cette pratique ancestrale

Si l’halitose peut être gênante, elle fréquemment se traite en pratiquant de bonnes habitudes d’hygiène et en consultant un professionnel pour identifier et soigner toute pathologie sous-jacente.

Laissez un commentaire

Postes similaires

Fourmis dans les mains : tout comprendre sur ce phénomène

David

Routine sportive : intensité ou plutôt fréquence ?

David

Découvrez pourquoi marcher 10 000 pas par jour ne serait pas si efficace qu’on le croît !

David