Image default
Bien-être

Paracétamol : quelles sont les précautions pour le prendre sans risque ?

Plus que 150 médicaments en France contiennent du paracétamol. C’est l’antalgique le plus utilisé dans le monde pour traiter le rhume, les douleurs, la fièvre… etc. Pour éviter le surdosage et les effets indésirables liés à ce médicament, certaines précautions s’imposent ! Découvrez-les dans l’article ci-dessous.

1. Quand faut-il prendre du paracétamol ?

Le paracétamol est un antalgique qui traite les douleurs légères à modérées. Il est souvent prescrit pour soulager les maux de tête, les maux de gorge, les états grippaux, les douleurs dentaires, les courbatures, les douleurs menstruelles… Les femmes enceintes, les enfants ainsi que les personnes âgées peuvent prendre du paracétamol après avoir consulté un médecin.

2. Quels sont les effets secondaires du paracétamol ?

Lorsqu’on ne respecte pas la posologie ou on dépasse la dose recommandée, des effets médicamenteux indésirables peuvent survenir. Dans certains cas, il est possible d’avoir des éruptions, des réactions allergiques ou un malaise brutal avec chute de la pression artérielle. Dans ce cas, il faut consulter immédiatement votre médecin traitant.

Très exceptionnellement, on peut avoir des troubles de fonctionnement du foie, chute du taux des globules blancs ou des plaquettes pouvant se traduire par des saignements de nez ou des gencives. Dans ce cas, il faut faire un bilan sanguin pour comprendre ces modifications biologiques.

3. Attention au surdosage !

On parle de surdosage quand on dépasse la dose prescrite par le médecin, et que le délai minimum entre les prises n’est pas respecté. Malheureusement, le paracétamol est souvent utilisé en automédication – Et selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le surdosage paracétamol est la première cause de greffe de foie d’origine médicamenteuse en France. C’est pour cette raison, on ne peut plus acheter les antalgiques sans prescription médicale et ceci depuis le 15 janvier 2020.

Découvrez aussi :  Voici les 6 aliments à privilégier pour vivre plus longtemps

4. Des précautions à respecter !

Il est primordial de respecter la posologie prescrite par le médecin, et qui doit être adaptée à l’âge et au poids du patient.

  • Prenez la dose la plus faible, le moins longtemps possible.
  • Ne dépassez pas la dose maximale autorisée (4 grammes par jour chez l’adulte, 2 grammes chez l’enfant de plus de 40 kilos).
  • Respectez l’intervalle entre les prises : 4 heures en cas de prise d’un comprimé de 500 mg, 6 heures s’il s’agit d’un comprimé d’un gramme.
  • Veuillez consulter votre médecin si la douleur persiste plus de 5 jours ou la fièvre plus de 3 jours.
  • Assurez-vous de l’absence de paracétamol dans les autres médicaments pris en même temps pour éviter d’éventuelles interactions médicamenteuses.

Laissez un commentaire

Postes similaires

Perdre du poids : zoom sur les 6 aliments brûle-graisse

Kamar

Les effets positifs d’une routine saine dans votre vie quotidienne

David

Découvrez le pouvoir insoupçonné du magnétisme

David