Image default
Santé

Voici pourquoi vous ne devriez jamais prendre les sifflements d’oreilles à la légère

Les mystérieux bruits d’oreilles expliqués

Avez-vous déjà été perturbé par des sifflements ou des bourdonnements que vous seul pouviez percevoir ? Ces phénomènes, connus sous le nom d’acouphènes, peuvent être aussi divers que des sifflements aigus ou des cliquetis. Le Pr Hung Thai-Van, spécialiste ORL, nous éclaire sur ces bruits internes qui peuvent surgir sans stimulus sonore externe et touchent environ 10 % des adultes français.

La genèse des acouphènes : des causes multiples

L’apparition d’acouphènes peut découler de divers facteurs : une surexposition au bruit, des bouchons de cérumen, ou même des anomalies de l’oreille interne. Par exemple, des sons continus à volume élevé peuvent endommager les cellules ciliées de l’oreille interne. Même un événement sonore isolé de grande intensité peut être suffisant pour provoquer des acouphènes persistants.

Quand les oreilles signalent un problème

Les acouphènes ne sont pas une maladie en soi, mais peuvent être le symptôme de dysfonctionnements de l’oreille interne. Ils peuvent également être le prélude à des affections plus sérieuses, telles que la maladie de Ménière ou divers types d’otites, qui perturbent la transmission normale des sons.

Stress et acouphènes : un lien surprenant

Le stress peut exacerber ou même déclencher des acouphènes, en activant de manière excessive le système nerveux central, qui inclut le système auditif. Une tension musculaire chronique, en particulier dans le cou et la mâchoire, peut également influencer les structures auditives et ainsi favoriser la survenue d’acouphènes.

Attention aux médicaments ototoxiques

Certains traitements médicaux, pris à haute dose ou sur de longues périodes, peuvent avoir un impact négatif sur l’audition. Ces médicaments, dits ototoxiques, incluent certains salicylates, antibiotiques aminoglycosides, anti-inflammatoires non stéroïdiens, diurétiques, médicaments anticancéreux, et quelques antipaludiques.

Découvrez aussi :  6 plantes reconnues pour faire baisser le niveau de cholestérol

Reconnaître et réagir face aux acouphènes

Il est important de consulter un professionnel de santé si vous constatez l’apparition d’acouphènes, surtout s’ils sont accompagnés d’autres symptômes comme des vertiges ou une perte auditive. Le Pr Thai-Van insiste sur l’importance de faire évaluer sa condition auditive pour adopter les mesures préventives nécessaires afin de protéger sa santé auditive.

Pour conclure, bien que les acouphènes puissent être perturbants, ils sont souvent le signe d’un problème sous-jacent qui peut être pris en charge efficacement. Il est donc essentiel de ne pas les ignorer et de consulter un spécialiste afin de maintenir une bonne qualité de vie et de prévenir toute dégradation plus importante de l’audition.

Laissez un commentaire

Postes similaires

Le potassium : un allié de taille pour votre santé

David

Pourquoi rouler vitres ouvertes est risqué pour votre santé ?

David

Les vitamines essentielles pour le maintien de la forme chez les seniors

David